Retour

Comment fidéliser les nouveaux employés des plus jeunes aux seniors ?



Actualités et conseils RH

Blog > Comment fidéliser les nouveaux employés des plus jeunes aux seniors ?

La capacité de rétention des employés est une question cruciale qui peut en dire long sur la santé d’une structure commerciale. En effet, le départ des nouveaux employés coûte de l’argent et du temps à une entreprise. Un taux de turn-over élevé peut donner aussi une mauvaise image d’une entreprise.D’où l’intérêt de fidéliser les nouvelles recrues des plus jeunes aux seniors. Pour atteindre cet objectif,voici quelques conseils permettant à un employeur de s’assurer que ses employés sont bien intégrés dans leur nouvel environnement de travail, quel que soit leur âge.

Avant de parler des moyens permettant de fidéliser les nouveaux employés, voyons d’abord l’importance d’une bonne stratégie d’intégration des nouvelles recrues. En effet, nombreux sont les employés qui démissionnent dans les 2 premiers mois après leur embauche dans une entreprise. Certains de ces démissionnaires ont une idée fausse de leur nouvel emploi, du salaire net, de l’ambiance etc. D’autres ne comprennent pas ce qu’on attend réellement d’eux faute d’une absence de séances de coaching adéquates. D’autres s’ennuient ou sont mécontents avec la direction. En fait, les raisons de départ sont multiples. Or, la recherche et la formation des nouveaux employés peuvent durer quelques semaines à quelques mois selon le poste. Ce qui constitue un investissement du temps et de l’argent perdu pour l’entreprise. De plus, certains de ces travailleurs peuvent être très talentueux et leur départ pourrait avoir un impact sur la productivité. Voilà pourquoi, la mise en place d’une bonne stratégie d’inclusion est un des principaux enjeux des recruteurs d’une entreprise.

Face aux problématiques de turn-over et départ des employés, il est donc important de mettre en place une stratégie efficace de fidélisation et d’implication des salariés dans leur poste. Dans cette optique, voici quelques conseils utiles pour retenir les employés des plus jeunes aux seniors.

-Embaucher un responsable de RH

Un professionnel de ressources humaines assure la coordination de la partie administrative,le recrutement, la formation, la rémunération, la gestion des avantages sociaux, les évaluations des employés… La présence de ce responsable est utile pour une entreprise ayant plus de 50 employés.

-Proposer une bonne intégrationet formation aux nouveaux employés

En règle générale, une nouvelle recrue peut prendre une à deux semaines pour se sentir à l’aise dans son nouvel environnement et 6 mois environ pour être productive. L’intégration consiste à montrer aux nouveaux employés leurs tâches, la description de leur poste, les outils nécessaires pour le travail ainsi que la politique d’entreprise (possibilité d’avancement).Pour faciliter leur intégration, ilest également nécessaire de les présenter à leurs nouveaux collaborateurs, leur indiquer l’endroit pour se garer, les documents utiles pour l’inscription aux prestations de santé etc.

La formation quant à elle, est un processus important qui peut durer tout au long de la carrière d’un employé. Elle inclut le programme de formation qui l’aide à avoir une base solide pour développer son potentiel et gagner en compétitivité. Un bon accompagnement lui permet de ne pas être tenté à démissionner. Dans cette optique, l’employeur peut également définir les compétences de chaque nouvel employé afin de proposer à chacun les opportunités de formationen adéquation à leur spécialité. La qualité de l’intégration et la formation peuvent favoriser la fidélisation des nouveaux employés.

-Valoriser la communication efficace et encourager les idées et la créativité

Une mauvaise communication est source de malentendus et de démotivation au sein d’une équipe. Dès l’embauche, les nouveaux employés doivent savoir les objectifs de l’entreprise, le potentiel de gain qu’ils peuvent toucher en fonction de leur performance, les possibilités d’avancement au fil des ans. Les managers doivent aussi interagir régulièrement avec les nouveaux employés et leur donner la possibilité d’exprimer leur avis et leurs suggestions ou d’utiliser leur créativité dans le but de les motiver dans leur travail.

-Récompensez les nouvelles recrues et développer leurs compétences

En remerciant ses nouveaux employés à travers les primes, les augmentations de salaire, les cadeaux, un recruteur peut aussi réduire le taux de démission ou d’abandon de poste dans son entreprise. Les employés sont contents s’ils sont appréciés et si leurs efforts sont reconnus.Ils sont aussi plus motivés si on leur délègue les tâches plus importantes. En aidant son personnel à acquérir les aptitudes nécessaires pour leur ascension dans leur carrière à travers les programmes comme le mentorat ou la formation au leadership, un dirigeant peut égalementcontribuer à une plus grande satisfaction de ses nouvelles recrues. Ce quigarantit une meilleure rétention des employés.

L’ambiance au travail etla convivialité entre les salariés est un aspect important pour la génération Z. Ces employés sont en quête des interactions individuelles et d’un environnement de travail agréable et peu stressant.Un environnement de qualité implique non seulement des bonnes conditions d’hygiène, de sécurité mais aussi un bon agencement des bureaux, une cantine d’entreprise et l’aménagement des espaces de détente. Si les nouvelles recrues se trouvent dans des bureaux exigus avec une climatisation défaillante, ou dans des bureaux très éloignés des autres collaborateurs, ils partiront rapidement dès que possible de l’entreprise. Le climat social entre collègues de travail est également un aspect important pour fidéliser les nouveaux employés. Si les anciens ne supportent pas leur présence, ou s’ils leur causent des difficultés, un tel comportement les décourage et étouffe leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. Le recruteur devrait ainsi faire preuve de vigilance sur les ressentis des collaborateurs anciens et la qualité de la communication interne.

-Repenser la stratégie de rémunération

La moitié des chercheurs d’emploi tient compte du salaire et n’hésitent pas à changer d’emploi s’ils trouvent un poste plus rémunérateur. La rémunération peut être ainsi une source de démotivation. Si le salaire n’est pas à la hauteur des responsabilités de l’employé ou s’il est trop bas comparé à ceux proposés par les autres entreprises, la nouvelle recrue pourrait se désintéresser de son job après quelques mois. Le salaire valorise une personne. Un employé ayant fait des grandes études devrait toucher une rémunération plus élevée qu’une autre ayant un bagage scolaire réduit. De même, un employé soucieux de la qualité de son travail crée plus de valeur qu’une autre qui fait à la va-vite ses tâches.

-Offrir des avantages sociaux

Outre les rémunérations, les privilèges sociaux en nature comme le chèque repas, le chèque vacances, la prise en charge des frais de transport, le smartphone, le véhicule de transport, l’épargne salariale, l’assurance-vie…permettent aussi de retenir les employés.Ces différents avantages permettent également de booster la marque employeur. Plus le dirigeant investit dans ses nouveaux employés, plus ils se montreront engagés et fidèles envers l’entreprise.

-Mettre en place un horaire de travail flexible

Si l’entreprise n’est pas en mesure d’offrir des options d’achat d’actions ou des privilèges sociaux, elle peut fidéliser ses nouveaux employés en leur donnant la possibilité de télétravailler certains jours. Beaucoup d’employés jeunes ou seniors sont contents lorsqu’ils peuvent concilier leur vie professionnelle et vie privée en travaillant chez eux. Le télétravail ou la flexibilité horaire leur permettent non seulement de gagner du temps et d’être plus efficaces, mais aussi de gagner en responsabilité tout en améliorant leur qualité de vie.

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser ...