Retour

Les défis à relever face à l’automatisation du travail



Actualités et conseils RH

Blog > Infos économiques > Les défis à relever face à l’automatisation du travail

La technologie a largement simplifié la vie de l’homme moderne. Les téléphones intelligents, les appareils connectés, les ordinateurs, les robots effectuent les tâches les plus banales aux plus compliquées. Qu’il s’agisse de traduire un texte en langue étrangère, d’établir les prévisions financières d’une structure, de faire un diagnostic médical, le traitement automatisé prend de plus en plus en place. De nombreuses entreprises ont dû réduire leurs salariés, d’autres ont fermé leurs portes ou proposé de nouveaux emplois face à l’avancée incroyable des machines. Dans cet article, nous allons faire un focus sur la définition de cette automatisation du travail, son impact sur l’organisation des tâches, ainsi que les atouts et inconvénients d’un système automatisé.

Cet ensemble de techniques a vu le jour avec l’essor des progrès technologiques même si les anciens ont déjà rêvé d’utiliser des automates pour leur divertissement ou pour des tâches pratiques. L’automatisation désigne l’ensemble des procédés techniques ayant pour but d’alléger l’intervention d’une personne humaine dans une tâche qui lui est familière. L’intervention d’un homme pourrait être alors remplacée par un robot et l’intelligence artificielle. Les techniques utilisées peuvent se substituer aux perceptions sensorielles d’un humain, à son intelligence, à son sens d’organisation, de gestion, ou de traitement d’information. Le fait d’automatiser une partie ou la totalité des tâches humaines peut s’appliquer à une suite d’opérations comme le calcul en temps réel, la reconnaissance de visage et de formes etc. L’objectif est de rentabiliser la tâche. En effet, cette mécanisation de tâches réduit à la fois le temps d’exécution tout en gagnant du temps et de productivité. Notons que dans le début de la technologie, les machines étaient des outils contrôlés par les travailleurs. Puis, au fil du progrès de la technologie, leur coût augmente et elles peuvent produire les mêmes tâches qu’un ouvrier.

Cette avancée technologique tient sa source dans le capitalisme et la révolution industrielle jusqu’à prendre la forme qu’on lui connaît aujourd’hui. L’automatisation du processus robotisé (APR) gagne du terrain dans cette nouvelle ère car de nombreuses entreprises essaient d’instaurer un écosystème faisant travailler côte à côte le capital humain et les machines intelligentes afin d’améliorer leur efficacité tout en réduisant les erreurs. L’automatisation du travail permet d’effectuer différents processus comme la recherche, l’extraction et la vérification des données, la validation et l’analyse, l’enregistrement des données, la production et l’envoi automatique des rapports. Elles peuvent aussi orchestrer des tâches, migrer les données, produire des rapports. Cette capacité de produire massivement des biens standards à coûts très faible en substituant les ouvriers par les machines permet d’optimaliser le rendement.

Dans l’environnement informatique, l’automatisation de l’infrastructure permet de diminuer ou de remplacer l’intervention d’un humain avec les systèmes informatiques. Ce domaine peut couvrir l’automatisation des tâches de la gestion du réseau, des configurations, de l’installation et de mis à jour des applications, de l’orchestration de l’approvisionnement du cloud, de correction de risques de sécurité etc. Les tâches manuelles et répétitives peuvent être prises en charge par l’automatisation informatique afin qu’il n’y ait aucun temps d’arrêt de travail.

Ce phénomène grandissant a un effet non négligeable sur la réorganisation du monde du travail. Il constitue aussi un facteur clé pour le développement de nombreuses structures. La transformation numérique et l’automatisation des flux de travail permettent en effet de finir rapidement les processus du travail au quotidien tout en aidant les entreprises à atteindre leur objectif de rendement. Le gain de temps et la baisse du coût de fonctionnement constituent les avantages majeurs de cette automatisation de flux de travail.

Voici en quelques points l’impact de la montée des innovations technologiques de ces dernières années sur l’organisation de flux du travail :

-accélération du rythme de travail et production optimisée : les employés ne perdent plus leur temps à réaliser des travaux manuels et à passer d’un processus à un autre. La mise en place des outils de gestion permet aussi de prévenir les perturbations causées par le changement.

-réduction du capital humain au sein d’une entreprise : qu’on le souhaite ou non, l’automatisation des tâches permet de planifier la main-d’œuvre, d’établir un plan pour rapprocher les capacités qui peuvent collaborer ensemble et supprimer les postes devenus inutiles à cause des innovations technologiques

-moins d’erreurs et plus de rendement: l’amélioration des processus techniques d’une structure laisse entrevoir non seulement une hausse de rendement mais aussi le contrôle des coûts et la réduction des erreurs. Les erreurs sont généralement effectuées par l’intervention humaine. Les machines assurent les tâches techniques et laissent les employés se concentrer sur le cœur de leurs missions.

-gain en efficacité : les salariés gagnent également en efficacité du fait que la transformation digitale réduit leur temps de recherche de l’information tout en facilitant la gestion de leurs documents

-meilleure planification des tâches de comptabilité et de finance et de la main-d’œuvre : le département de finance dans l’entreprise peut faire ressortir rapidement le bilan comptable grâce aux outils appropriés. Les professionnels peuvent aussi envoyer régulièrement ces rapports sur les pertes, le rendement et le retour sur investissement aux personnes concernées grâce aux processus automatisés.

-les emplois orientés digitaux plus favorisés : certains métiers vont disparaître en faveur des emplois digitaux. Les institutions vont favoriser les employés digitaux par rapport aux non-digitaux. D’où l’intérêt de l’investissement dans la formation au sein d’une entreprise afin que les employés puissent mieux anticiper ces changements.

-l’externalisation des compétences : la tendance d’obtenir de main-d’œuvre qualifiée à petit coût à travers la solution d’outsourcing apparaît aussi à la suite de ce changement numérique.

L’automatisation des flux de travail constitue ainsi un facteur clé de succès pour les entreprises qui souhaitent innover. Cet ensemble de techniques peut concerner non seulement le marketing, la finance, mais aussi les fonctions de production et le service client.

L’utilisation d’un système automatisé est courante de nos jours. Les raisons en sont multiples. Les entreprises souhaitent simplifier les tâches répétitives et opérationnelles en utilisant une application adéquate. A titre d’exemple, le triage des factures de téléphone, la vérification de paiement des factures… Ce choix les permet de libérer des ressources pour les projets plus importants.

En fait, l’automatisation des tâches offre plusieurs avantages comme la réduction de besoins en document papier et de leur coût, la maximisation de la productivité, la possibilité d’automatiser les systèmes de sauvegarde et de restauration…. Les employés ont du temps pour se focaliser sur les tâches stratégiques. Le système automatisé permet aussi d’améliorer l’image d’une entreprise et permet également aux dirigeants d’avoir une meilleure visibilité de leurs besoins, recettes, dépenses, ressources non utilisées et bénéfices. L’automatisation ouvre aussi la voie vers les nouvelles opportunités d’affaires et permet à un dirigeant de surveiller les tâches des équipes décentralisées. Cette nouvelle organisation de travail comporte ainsi beaucoup d’avantages que ce soit sur le plan économique, gestion, planification des tâches ou rendement. Mais elle a évidemment des inconvénients dont il convient de mentionner. Premièrement, la plateforme de système automatisé d’une structure pourrait ne pas convenir avec les installations existantes. Certains systèmes reviennent aussi chers à l’achat et d’autres sont difficilement configurables. Enfin, il ne faut pas occulter que de nombreux systèmes automatisés ont été piratés. Des mesures de sécurité efficaces sont ainsi indispensables pour gagner en performance.

Ces articles peuvent vous intéresser ...