Retour

La e éducation



Actualités et conseils RH

Blog > Infos économiques > La e éducation

La praticité, la flexibilité et le coût de la formation font partie des atouts de l’e-éducation. Avec l’essor de l’internet, de multimédia et des nouvelles technologies, les apprenants peuvent aussi accéder à une large gamme d’applications, d’outils ainsi qu’une mine d’informations en ligne pour leur cours d’e-learning. Focus sur la définition de ce mot e-éducation, les avantages et les inconvénients de l’auto-éducation ainsi que son évolution.

L’éducation désigne l’art d’éduquer une personne en développant ses capacités intellectuelles, morales, techniques ainsi que ses aptitudes physiques. Le mot se réfère aussi à l’apprentissage d’une personne d’un art ou d’une discipline particulière comme les bonnes manières de la société, les exercices physiques et sportifs... Il s’agit ainsi d’un facteur important pour le développement d’un individu. C’est pourquoi, il existe un droit à l’éducation. Les institutions scolaires transmettent souvent les savoirs tout en favorisant l’insertion sociale. Mais l’environnement historique et culturel, les théories et conceptions des éducateurs et parents peuvent aussi laisser leur empreinte sur l’éducation d’un enfant.

S’il est précédé du préfixe e, ce mot se réfère aux solutions et moyens permettant de faire un apprentissage en ligne. Cette technique se démarque par la présence plus ou moins importante d’un tuteur et l’usage de technologies de TIC et l’internet à haut débit. Le formateur pourrait recourir à différents outils de communication comme le chat, les discussions sur Skype ou l’audioconférence, le vidéoprojecteur, le tableau numérique, mais aussi le forum, les sites web, les blogs, les vlogs etc. L’apprentissage peut être réalisé dans son bureau ou chez soi à domicile sans avoir besoin de déplacements. Les tuteurs dans les plateformes e-éducation doivent utiliser les outils appropriés dans une situation donnée afin de bien transmettre leur savoir-faire. Ces plateformes intègrent d’ailleurs des fonctionnalités permettant de gérer et de tutorer un cours sur internet. Ces fonctionnalités comme le tableau de bord permettent au tuteur de voir le nombre de pages visitées, la durée de visites, le temps passé dans la réalisation d’un exercice, les réponses fournies… Certains cours permettent aussi au participant de personnaliser son parcours de formation en choisissant les modalités d’accompagnement qui lui convient.

Bien que ce secteur d’e-éducation soit encore en éclosion, les nouvelles technologies favorisent son développement. On retrouve ainsi des outils permettant de construire une communauté d’apprentissage afin de rendre plus efficace la formation à travers les échanges des apprenants et les outils de collaboration à distance.

Cette technique d’apprentissage et de formation à distance fait son petit chemin au sein des entreprises car elle permet aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences sans se déplacer. Cependant, cette méthode novatrice a ses atouts et ses limites que tout chef d’entreprise et particuliers qui souhaitent se former sur internet doivent savoir.

Voici les quelques avantages attribués à cet outil puissant qu’il faut bien savoir exploiter :

- Il est possible d’apprendre rapidement un contenu e-learning avec un ordinateur ou une tablette connectée à internet. Si on prend comme exemple les plateformes d’apprentissage de langues, elles proposent une prise en main rapide et différentes formes d’apprentissage (mp3, mp4, audioconférence…)

-l’apprenant peut continuer son cours selon sa disponibilité, à n’importe quel endroit où il dispose d’un accès à la plateforme et en toute heure. Les contraintes au niveau de barrière géographique ou d’emploi du temps sont donc réduites. Les salariés peuvent suivre le cours selon leur rythme, tout comme les particuliers chez eux

- Pour le formateur, il peut diffuser des formations à tous les apprenants du monde entier qui se connecte sur son site

- Comparé aux formations en présentiel, le coût de cette formation en ligne est aussi plus abordable pour les entreprises comme pour les particuliers. Cela est dû à la faiblesse du coût de production des formations et de la rémunération du formateur. Les chefs d’entreprise n’ont pas aussi besoin de louer de salle ou de faire des dépenses pour le déplacement du formateur afin de suivre les cours. Ce qui constitue un avantage logistique non négligeable

- Les modules qui facilitent les interactions, les messageries, les chats ou le travail en collaboration sont également disponibles sur les plateformes. Les apprenants peuvent aussi généralement enregistrer les recours et les réécouter s’il y a une partie non comprise. De nombreuses plateformes proposent également un outil tracking permettant de faire un suivi et analyse des résultats des apprenants.

Mais cette méthode d’apprentissage a aussi ses limites :

- Il faut investir en matériel informatique et connexion internet

- Certaines personnes peuvent se montrer réticentes face aux outils informatiques et à l’évolution numérique

- Ce type d’apprentissage nécessite une bonne gestion de sa motivation et de son auto discipline. Or, les dirigeants d’entreprise ne peuvent pas contrôler l’implication des salariés dans leur auto-formation. Ces derniers peuvent plagier ou tricher. Cette méthode ne convient pas aussi à des personnes qui se laissent distraire facilement et qui ont des problèmes de concentration.

- Le contact avec le formateur n’est possible que dans le cadre d’une formation blended learning

- La formation en ligne ne favorise pas aussi la formation face à face. Cela pourrait constituer un désavantage pour les travailleurs qui travaillent déjà en petites équipes ou pour les télétravailleurs

- Le contenu en e-learning est souvent déjà figé. Ce sont des contenus génériques, programmés d’avance qui pourraient ne pas s’adapter aux besoins spécifiques de l’apprenant. De plus, pour les formations qui nécessitent de pratique comme les métiers de la bouche ou de la mécanique, cet apprentissage n’est pas à préconiser car très souvent, un intervenant n’est pas présent pour répondre aux questions.

- L’apprentissage devant l’ordinateur pourrait aussi causer de fatigue visuelle et de douleurs dans la nuque

- Enfin l’isolation est un autre inconvénient de cette technique d’apprentissage.

Malgré les quelques avantages de cette méthode d’apprentissage, force est d’avouer qu’elle s’essouffle. En effet, elle se base sur le principe d’apprentissage en écoutant un monologue en ligne. Et après avoir écouté le fichier audio ou regardé le fichier vidéo, l’apprenant passera un test à la fin du module. Mais cette méthode de formation ne convient pas à certaines entreprises qui souhaitent accélérer la formation de leurs salariés. Parce que ces derniers restent assis derrière leur bureau, sans faire d’interactions avec les autres apprenants sauf dans le cadre de l’apprentissage hybride. Leur apprentissage stagne ou ils sont moins motivés. Or, si les dirigeants d’entreprise optent pour les formations en entreprise, l’équipe peut améliorer les échanges.

Ce scénario de formation impersonnel ne permet pas aussi généralement d’améliorer les compétences des salariés et particuliers. Après avoir suivi quelques modules, la formation ne les inspire plus et ils cherchent d’autres moyens d’apprentissage. Cela est dû à l’évolution de la société qui met en avant les interactions et les réseaux sociaux. La nouvelle forme d’apprentissage : le digital learning est devenu ainsi le concurrent direct de l’e-learning. Les formations dispensées dans cette technique sont plus axées sur les dimensions sociales et les collaborations. Cet apprentissage se distingue aussi par sa flexibilité mais avec le contenu à la carte tout en permettant une plus grande réactivité des formations des collaborateurs. Mais son inconvénient, c’est qu’il nécessite un investissement dans un certain nombre d’outils technologiques qui pourrait coûter cher à l’entreprise si les apprenants se comptent sur les doigts d’une main

Ces articles peuvent vous intéresser ...